• Contenu POP' !

    BIBLIOGRAPHIE

    Si l’histoire vous a plu, si vous souhaitez en apprendre plus, voici une bibliographie sélective sur la littérature populaire : ARTIAGA Loïc dir., Le roman populaire : des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, 1836-1960, Paris : Autrement, « Mémoires/culture », 186 p. BACOT Jean-Pierre, La presse illustrée au XIXe siècle : une histoire oubliée, Limoges, PULIM, 2005, 235 p. BELNARD, Sylvie, Les éditions Jules Rouff et la naissance de la culture de masse en France (1877-1913) [Thèse], MOLLIER, Jean-Yves dir., Versailles, 2013, 2 vol. (541, 293 f.) BENSAUDE-VINCENT Bernadette, RASMUSSEN Anne dir., La science populaire dans la presse et l’édition : XIXe et XXe siècles, Paris, CNRS, 1997, 299 p. BROCHON Pierre, « La…

  • Journal de bord -- POP' !

    De la littérature chez les femmes

    Au XIXe siècle, l’opinion publique et les cercles littéraires masculins, affirment encore que les femmes ne sont pas à leur place dans l’art de l’écrit. La femme a toujours tort de vouloir écrire : sa pudeur « naturelle » devrait l’en détourner. Du fait de sa condition physiologique, psychologique ou morale, elle est contrainte de se réaliser à travers les devoirs assignés à son sexe : bonne épouse, bonne mère… Une femme qui entend vivre de de sa plume provoque des réactions vives. Elle est considérée comme une concurrente déloyale face aux auteurs masculins, ou  qualifiée de « bas-bleu » pour souligner son excès de prétention et d’arrogance. Peu à…

  • Journal de bord -- POP' !

    Femmes pionnières au XIXe siècle

    Les femmes ont longtemps été considérées comme des individus mineurs, placées sous l’autorité de leur père ou de leur mari. Durant le XIXe siècle, un certain nombre d’entre elles sont considérées comme des pionnières car elles exercent pour la première fois un métier réservé aux hommes ou accèdent à une charge jamais occupée par une femme. Elles étaient aviatrice, journaliste, syndicaliste, réalisatrice … elles se sont souvent distinguées dans des combats pour les droits humains et ceux des femmes en particulier. Aujourd’hui oubliées ou encore célèbres, découvrez quelques-unes de ces femmes au destin hors du commun avec un petit jeu. Cliquez sur le bouton ! Jouer !

    Commentaires fermés sur Femmes pionnières au XIXe siècle
  • Journal de bord -- POP' !

    Hygiène et santé : vive la publicité !

    Les médicaments d’antan n’auraient plus la cote aujourd’hui… Et pourtant, la pâte et  le sirop d’escargots guérissaient les rhumes. Le sirop d’Henry Mure était indiqué contre les maladies nerveuses. La graisse de chamois était vendue 2 francs le rouleau,  chez son inventeur. Un produit local qui  favorisait la repousse capillaire. Mais peut-être préférerez-vous le célèbre Sublimor qui venait à bout des tempes grisonnantes et de la chute des cheveux. Les globules taeniafuges à l’extrait vert, de rhizomes frais de fougère mâle, assuraient une guérison certaine du ver solitaire ! Contre les vices du sang et les humeurs… un peu de sirop de Bochet du Serpent de Lyon, en dépôt à…

    Commentaires fermés sur Hygiène et santé : vive la publicité !
  • Journal de bord -- POP' !

    Jour -12 avant le lancement de l’expo…

    Dans les arrières boutiques de la médiathèque, dans les bureaux, dans les coursives, à l’atelier nous organisons, coupons, collons… Des meubles arrivent d’autres se déplacent, la salle d’exposition va se remplir bientôt ! Livres anciens vs livre neufs Cotation Dépoussiérage Lectures Un comptoir de gare Atelier peinture

    Commentaires fermés sur Jour -12 avant le lancement de l’expo…
  • Contenu POP' !

    Espace Presse

    Contacts presse : Emilie Dreyfus [commissaire de l’exposition, Bibliothèques municipales de Chambéry]  : e.dreyfus@mairie-chambery.fr Télécharger le dossier de presse : dossier-presse-Pop Bande-annonce : Bande-annonce de l’exposition “Pop’!” – YouTube Images à télécharger : Télécharger l’affiche de l’exposition en format A4 Télécharger l’affiche de l’exposition en format A5 Image 1 : Afficher Image 2 : Afficher Image 3 : Afficher Image 4 : Afficher Image 5 : Afficher Image 6 : Afficher CRÉDITS Ce projet a été développé sous le pilotage d’Amandine Rochas, directrice des Bibliothèques municipales de Chambéry. COMMISSARIAT D’EXPOSITION Commissariat général de l’exposition : Émilie Dreyfus et Sophie Manavella, Bibliothèques municipales de Chambéry, service Patrimoine Conseiller scientifique : Sylvain Milbach, Maître de conférences HDR en histoire…

  • Contenu POP' !

    Louise Michel

    Très tôt engagée contre les inégalités qu’elle observe. Elle se bat pour la cause des femmes comme pour celle des ouvriers. En 1871 durant la Commune, Louise Michel se dépensa sans compter. Arrêtée et jugée par les troupes versaillaises, elle est condamnée à la déportation pour « port d’armes apparent ou caché dans un mouvement insurrectionnel ».  Accusée d’être une « pétroleuse » comme beaucoup d’autres femmes, surnommée « la Louve avide de sang » ou encore  « la Bonne Louise » … Elle fait figure d’héroïne lors de son procès en déclarant : « puisqu’il semble que tout cœur qui bat pour la liberté n’a droit aujourd’hui qu’à un peu de plomb, j’en réclame ma part,…

  • Contenu POP' !

    Les femmes et le pantalon au XIXe siècle

    Autrefois, les femmes n’avaient pas le droit de porter le pantalon. La loi du 29 octobre 1793 qui proclame la liberté du costume dans le respect de la différence des sexes, reprend implicitement cette règle. Cette interdiction est pendant longtemps, un moyen symbolique de rappeler aux femmes qu’elles ne peuvent pas prétendre être l’égal de l’homme : professionnellement, mais aussi dans leur vie privée. La robe est un vêtement ouvert qui renvoie à un idéal de femme, disponible à l’homme. A l’opposé, le pantalon est un vêtement fermé. Dans certaines circonstances, pour des raisons médicales ou professionnelles, les femmes peuvent obtenir l’autorisation de s’habiller comme les hommes. Les contrevenantes s’exposaient…

    Commentaires fermés sur Les femmes et le pantalon au XIXe siècle